Coronavirus : que doivent faire les marques face au confinement ?

shape
shape
shape
shape
shape
shape
shape
shape
Coronavirus RestezChezVous pas vos marques T - Coronavirus : que doivent faire les marques face au confinement ?

Voilà maintenant près d’1 semaine que la population française est entrée dans une phase de « confinement total » à cause de l’épidémie du Coronavirus. Face à cette situation, tous ont dû adapté leur quotidien. Pour les particuliers : provisions, gestes barrières, WiFi, etc. Pour les entreprises, une réorganisation du planning et une méthode de télétravail ont été mises en place. Et si un certain rythme a été trouvé depuis, que font les marques et les enseignes pour gérer cette situation exceptionnelle ?

Le mot d’ordre : maintenir le contact

Il va sans dire que les cellules marketing et communication des marques et des enseignes ont dû adapter l’existant avec la situation actuelle. Ce qui mène à : l’audit des campagnes, l’amélioration du SAV CRM et social médial, la gestion des situations de crises et exceptionnelles (annulation, fermeture). Mais également, et surtout : le maintien du contact avec le public. Cette situation risque de s’étaler encore sur plusieurs semaines. Il serait particulièrement dommageable pour la marque de totalement couper les ponts de la communication en attendant (ou en espérant) que la situation se résolve. Bien évidemment, cette situation est loin d’être une opportunité pour les marques. Toutefois, il existe quelques règles et astuces à respecter pour que les conséquences ne soient pas trop lourdes pour tous les secteurs.

Profiter du nouveau point de contact

Face au confinement, nombreux sont ceux qui penseront que les points de contact sont réduits à néant. Et pourtant, selon les chiffres, 35 millions de téléspectateurs étaient devant la deuxième allocution du Président, Emmanuel Macron, ce lundi 16 mars dernier. Ce qui revient à 86 % du public. Durant cette phase de confinement, les marques et les enseignes peuvent donc être certains que la quasi-totalité des foyers français soit devant leur télévision, en train d’écouter la radio ou surfer sur internet. Pour toutes les marques, il s’agit, réellement, d’une situation exceptionnelle et particulièrement bénéfique. Connaissant cette nouvelle habitude, nombreux sont les entreprises qui profitent de ces médias pour relayer des conseils sanitaires, en leur nom ou celui de leurs dirigeants. Mais ce ne sont, certainement pas, les seuls types de communication possibles.

Se mobiliser

Contrairement à ce que l’on peut penser, les marques et les enseignes ont un rôle important vis-à-vis du grand public. Et c’est justement le moment idéal pour faire la part des choses. Et plusieurs enseignes ont déjà rejoint les rangs. C’est le cas de Ricard qui fait un don de 70 000 litres d’alcool pour la fabrication de gel hydro alcoolique. Ou encore la petite marque de jean français, 1083, qui dédie la production de son atelier à la fabrication de masques de protection pour les personnels soignants. Franprix et Casino, quant à eux, ont mis en place un numéro vert pour les personnes âgées ou numériquement précaires. Bref, les marques et les enseignes doivent apprendre à prendre les devants. L’on retiendra une image très positive de ces dernières à la fin de cette crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *